MOULINS DE CHERRUEIX

Cherrueix - moulin habité

Le moulin Neuf - (Photo MP - 25 mai 2007) p

Cherrueix - 2e moulin

Moulin des Mondrins - (Photo Pat - 25 mai 2003) p

Cherrueix - 3e moulin - des Mondrins ?

Le moulin de la Colimassière (Colimacière) 

anciennement moulin de la Pâture ou Grande Pâture.

Cherrueix - Moulin de la Colimassière

Le moulin de la Saline  (Photo MP - mai 2001) p

(Photo Pat - 25 mai 2003) p

 

Son nom vient des petits escargots (colimaçons) à coquille blanche et jaunâtre qui ont été retrouvés sur le terrain.

 

Il appartient à M. Roger qui l'entretient régulièrement lors de ses séjours.

 

 

 

Ce moulin de Cherrueix, construit en 1870, dont vous pourrez voir tourner les ailes au gré du vent, vient d'être restauré dans son état d'origine avec ses ailes et sa toiture en "essentes" de châtaignier. Il fait partie d'une rangée de moulins témoins de l'importante activité céréalière dans le marais de Dol protégé de la mer par la digue de la Duchesse Anne.

Il appartient à la commune.

 

Moulin de Ste Anne - Cherrueix

t  Le moulin de Ste Anne

 

Premier ancien moulin visible sur la digue, il s'agit d'une propriété privée.

Il était équipé dans son jeune temps d'ailes Berton.

 

(Photo Pat - 2 août 2015)

A Cherrueix, 11 moulins existaient : celui du calvaire, de la Colimassière ou de la Grande Pâture, des Grandes Grèves, de la Grosse Roche, de la Mettrie, des Mondrins, le Moulin Neuf, de la Petite Masse, des Carrées, de Sainte Anne.

Le moulin du pavillon, qui n'existe plus, était doté d'une plate forme horizontale qui remplaçait le toit.

 

D'après de cadastre de 1812, il existait 7 moulins à Cherrueix qui étaient tous situés sur la digue, à l'exception de celui de "La Mettrie" (sur la droite de la grande route de Saint Malo, près du Vivier sur Mer), Il figurait comme plusieurs autres sur une carte de Cassini datant de 1750, comme le moulin de "la Petite Masse" après le bec à l'âne, premier groupe de maisons avant la Laronnière, ou encore Le moulin "du calvaire" situé sur la digue, dans l'axe de la ruette aux loups.

Le moulin "des Carrées", au Han, détruit aujourd'hui, n'était plus exploité déjà en 1818.

En ce qui concerne le moulin des "Grandes Grèves", son dernier propriétaire fut le père Gendron. Les pierres de ce moulin servirent à bâtir, au début du 20è siècle, une maison des Cours du Han. On en voyait encore les traces en 1914.

5 moulins étaient encore exploités avant 1918 :

    - un à la Laronnière (le dernier détruit), il était appelé "moulin Pinson" ou encore "moulin pavillon", à cause de la forme de sa voilure.

    - trois "aux moulins", dont deux à M. Eugène Letannoux "la Colimassière" et "les Mondrins" et un à M. Flaux "la Saline".

    - le cinquième à la "Haute Rue" à Sainte Anne.