LE BLUTE FIN - PARIS 18e

Le Blute Fin, Moulin de la Galette - Paris

(Photos Pat - 17 février 2003  et 13 février 2009 )

Le Blute Fin, face arrière

Le Blute Fin toujours en place derrière les arbres

(Photo Pat - 13 février 2009) - Toujours le même !

 

Sur la Butte Montmartre, on pouvait compter jusqu'à 12 moulins au milieu des vignes en 1740, construits à partir de 1529, ils furent détruits un à un entre 1758 et 1854. Le moulin de la Turlure (62 ans) a été détruit en 1832, et le moulin à Poivre qui broyait de l'alizari et de l'indigo pour fabriquer des couleurs fut abattu après 46 ans de service pour permettre à l'avenue Junot de passer. Seuls, 2 moulins ont survécu : Le moulin Radet et le moulin de la Galette.

L'existence du 1er remonterait à 1717. Dès le 1er mai 1812, il fut la propriété de la famille Debray tout comme l'autre moulin Le Radet à quelques mètres de lui dans la même ferme.

Durant des années, il fut équipé d'ailes de type flamand comme on peut encore l'apercevoir sur des cartes postales anciennes.

Dans les années d'après-guerre, on pouvait monter sur la terrasse du toit afin d'apercevoir le tout Paris.

Il se trouve à présent dans une propriété très surveillée, impossible de le photographier de plus près !